Historique

La Municipalité de Dixville telle qu’on la connait aujourd’hui a été créée le 6 septembre 1995 et fait suite à la fusion des municipalités du Village de Dixville et de Saint-Mathieu-de-Dixville.

Cependant, il faut remonter à 1830 pour connaître les origines de Dixville à l’époque connue sous un autre nom. À deux pas de la frontière américaine, Dixville profite d’une situation géographique enviable. Voilà qui a pu convaincre Richard Baldwin Jr, fondateur en 1874 du village qu’on avait baptisé Drew’s Mills, du nom de la famille Drew qui avait construit un moulin à scie. Cheminot de la compagnie ferroviaire « Le Grand Tronc » et pionnier de Barnston, Richard Baldwin Jr laisse son surnom de « Uncle Dick » comme toponyme de la municipalité, d’où le nom de Dixville. Outre les vestiges du moulin à scie et du barrage de la centrale hydraulique, les Dixvillois apprécient la simplicité de leurs églises de confessions différentes : l’église baptiste, ancienne méthodiste (1869), l’église Saint-Paul (1882), l’église anglicane Saint-Cuthberth (1884), les églises catholiques Saint-Mathieu (1915) et Sainte-Suzanne-de-Stanhope (1914).

La Municipalité de Saint-Mathieu-de-Dixville s’incorpore plusieurs années plus tard, soit le 15 décembre 1926. En 1951, les deux municipalités comptaient une population de 800 personnes alors qu’elle compte 710 en 2011.

En 1958, un centre pour personne ayant une déficience intellectuelle a vu le jour sous l’appellation de « Dixville Home ». Le Centre s’est développé rapidement au fil des ans pour atteindre le nombre de cent quinze bénéficiaires vivant tous dans le village dans une atmosphère familiale. Aujourd’hui, les activités du centre sont grandement réduites, mais une majorité des bâtiments ayant servi aux opérations du centre sont toujours debout et forment une des principales caractéristiques architecturales du noyau villageois.

 

Bruce Baldwin (1842-1925)

Un autre pionnier de Dixville est Bruce Baldwin. Il était le neveu de Richard Baldwin Jr. Il s’impliquera activement dans le développement du magasin général où se tiendra également les services de la poste, du téléphone et de la banque.


Son histoire est racontée sur le circuit de la Voie des Pionniers.


Retrouvez monsieur Baldwin en plein cœur de Dixville, dans le parc Lanouette. Pendant que vous écoutez les propos de ce pionnier, admirez l’église St. Cuthbert qui, avec son ancien presbytère, est un symbole important du patrimoine bâti de la municipalité. À une distance de marche autour de la stèle de monsieur Baldwin, retrouvez la maison patrimoniale des Baldwin au 315, chemin Parker. Prenez le temps d’admirer les quatre clochers de notre joli hameau.

Photos historiques