Une nouvelle image

Un nouveau logo afin d’afficher notre renouveau

Dixville se réinvente et ce ne sera pas la première fois, car suivant ce qui furent ses débuts en 1830 avec la construction d’un barrage sur la rivière Coaticook, vint en 1874 l’arrivée du chemin de fer et de son fondateur Richard Baldwin jr, puis en 1958, la fondation du Dixville Home.

Aujourd’hui, Dixville se porte vers demain, le nouveau logo représente bien cette direction.

Des formes fluides représentant par le vert pâle l’environnement, une direction que Dixville désire prendre de plus en plus, entremêlée d’un vert plus foncé afin de dépeindre l’importance de l’agriculture et de nos paysages verdoyants. Le bandeau bleu tout en courbe symbolise la rivière Coaticook qui sillonne notre jolie contrée. Et finalement, la sphère orangée incarne les gens qui vivent à Dixville, mais aussi les panoramas qui ont comme trame de fond de jolis couchers de soleil. C’est à travers cette modernité que le nouveau logo prend tout son sens. Dixville n’est pas à la remorque du progrès : il en est la parfaite incarnation.

Un nouveau site web adaptatif

L’évolution des communications électroniques est telle que lorsque votre site Web a 10 ans d’âge, il peut être taxé d’antiquité. Qui plus est, lorsque vous disposez du second rang quant à la moyenne d’âge la plus basse de votre MRC, et sachant que les jeunes s’informent pratiquement que par le biais des communications électroniques, il apparaît incontournable que ces outils soient mis à niveau afin de satisfaire l’ensemble des citoyens. C’est sans compter les visiteurs et les gens qui souhaiteraient découvrir Dixville afin de s’y installer.

Lors de séjours exploratoires tenus avec la collaboration du Carrefour jeunesse-emploi et Place aux jeunes Coaticook, nos hôtes ont souligné que Dixville était dynamique. C’est vrai, mais encore faut-il le démontrer! Nombre de nos citoyens consultent le site Internet de la municipalité qui est suranné et incomplet. À l’heure des téléphones intelligents et des tablettes électroniques, il fallait à tout prix être dans le coup. L’exercice de notre grande consultation publique de 2012 mettait en exergue le site Internet de la municipalité. Et c’est sûr cela que le comité de développement local planchait depuis quelques mois. Or, comme l’émission la Petite séduction débarquait chez nous avec comme invité Boucar Diouf, cela a donc précipité les choses. Nous voilà donc au 21e siècle. Alors, mesdames et messieurs, visitez Dixville pour ce qu’il est, et pour ce qu’il sera, tout comme sa nouvelle image.

En terminant, il faut impérativement féliciter et remercier les artisans de ce nouveau site : la créatrice, Sylvie Grenier, designer web de Taïga communications, qui a réalisé ce si beau travail en accéléré. Sara-Favreau-Perreault, agente de développement rural de la MRC de Coaticook, qui fut une ressource de tous les instants dans la création de ce nouveau site. France Lafaille, adjointe administrative de la municipalité de Dixville, qui a grandement contribué aux textes. Sylvain Benoit, directeur général de la municipalité de Dixville, qui a déployé tout le zèle qu’on lui connaît. Et finalement, les membres du comité de développement local pour leur vision.